Facebook renomme sa plateforme de réalité augmentée Spark AR Facebook renomme sa plateforme de réalité augmentée Spark AR

Facebook renomme sa plateforme de réalité augmentée Spark AR Facebook renomme sa plateforme de réalité augmentée Spark AR © Facebook

A lire aussi

Pourquoi Facebook se lance maintenant dans la réalité augmentée
L'Oréal s'allie à Facebook pour créer des expériences de maquillage en réalité augmentée
Pour Facebook, la réalité virtuelle est le futur du lieu de travail

Facebook a décidé de renommer sa plateforme de réalité augmentée, jusqu’ici appelée « Camera Effects Platform », en « Spark AR ». L’annonce a e le 5 octobre , en même temps qu’une expansion de sa beta fermée pour Instagram. Les développeurs intéressés peuvent demander accès sur le site web dédié.

La réalité augmentée va envahir Instagram

Facebook avait annoncé cette plateforme de réalité augmentée à sa conférence F8 2017, lors de laquelle Mark Zuckerberg avait détaillé sa vision et ses ambitions à long terme pour cette technologie. Elle s’appuie sur la caméra des smartphones. Elle a d’abord été lancée sur Facebook, mais c’est son arrivée imminente sur Instagram qui présente les opportunités les plus intéressantes pour Facebook.

Ce réseau social étant articulé autour des photos et vidéos, il se prête tout particulièrement à la réalité augmentée. Le fait qu’il soit très prisé des stars et des marques renforce par ailleurs son potentiel commercial. C’est notamment ce qui a poussé L’Oréal à lancer des expériences de maquillage virtuel sur Spark AR. Gucci, Ariana Grande et la NBA font partie des premiers comptes Instagram à avoir testé ces fonctionnalités.

Le smartphone, appareil de transition pour la réalité augmentée

Les efforts de Facebook en matière de réalité augmentée ne se limitent pas qu’aux smartphones. On sait que sa filiale Oculus travaille au développement de lunettes de réalité augmentée, mais qu’elle n’aura vraisemblablement pas d’annonces à faire en la matière avant plusieurs années. Apple, Google, Microsoft et d’autres travaillent également sur la question, ce qui présage d’une course à l’innovation pour s’imposer sur ce marché dans les années 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *