Facebook annonce Portal et Portal+, ses appareils pour passer des appels vidéo à la maison Facebook annonce Portal et Portal+, ses appareils pour passer des appels vidéo à la maison

Facebook annonce Portal et Portal+, ses appareils pour passer des appels vidéo à la maison Facebook annonce Portal et Portal+, ses appareils pour passer des appels vidéo à la maison © Facebook

A lire aussi

Echo Auto, Echo Input, micro-onde,… les nouvelles annonces d'Amazon
Et voici la nouvelle déclinaison de l'enceinte Amazon Echo, avec écran et caméra

Facebook annonce enfin ses appareils d’appel vidéo ce 8 octobre après plusieurs délais. Ils sont baptisés Portal et Portal+ et ont pour objectif de découpler cette forme de communication vidéo du smartphone ou de l’ordinateur. Facebook met en avant l’idée qu’ils vont permettre de rester plus étroitement en contact avec ses proches. Portal dispose d’un écran de 10 pouces d’une résolution 1280 x 800 tandis que Portal+ est équipé d’un écran pivotable de 15 pouces avec une résolution 1920 x 1080.

Les deux appareils sont équipés de fonctions « intelligentes » qui permettent de régler automatiquement l’angle de vue et la prise de son d’un appel en fonction des personnes présentes. Ainsi, si une personne est seule dans sa cuisine, il sera centré sur elle, mais si des enfants sont aussi dans le salon, l’angle sera élargi pour les inclure. Les appareils sont également capables d’identifier les bruits environnants pour les atténuer et augmenter la voix de la personne qui parle pour plus de clarté, même si elle se déplace.

Des appareils pour « la famille »

Portal et Portal+ tirent aussi parti de la plateforme de réalité augmentée Spark AR de Facebook, pour ajouter des effets à ses appels. Une autre fonction, « Story Time », se destine aux enfants, et plus spécifiquement à la lecture d’histoire avant qu’ils aillent dormir. Elle est faite pour pour « augmenter » ces dernières d’effets visuels et sonores tout en affichant un prompteur au parent qui lit à l’autre bout du fil.

Cette fonction semble bien résumer la vision de Facebook pour ces appareils. On pourrait légitimement se demander à qui ils s’adressent, la plupart des gens étant à même de passer des appels vidéo via leur smartphone en 2018. La réponse semble être « la famille », avec une attention particuière aux enfants et aux séniors.

Compatible avec Amazon Alexa

Les appareils sont par ailleurs équipés d’une fonction de commande vocale qui permet d’appeler ses contacts, mais aussi d’utiliser Amazon Alexa (ce qui ouvre l’accès à des centaines de compétences spécifiques). L’intégration d’Alexa est intéressante car Portal et Portal+ se présentent comme des rivaux à l’enceinte Echo Show, qu’Amazon a lancée l’année dernière.

Ils intègrent également des applications pour écouter de la musique ou regarder la TV : Spotify Premium, Pandora et iHeartRadio, ainsi que Facebook Watch, Food Network et Newsy seront disponibles au lancement, et d’autres sont à venir. Lorsqu’ils ne sont pas en cours d’utilisation, les appareils peuvent faire office de « cadre intelligent » qui affiche photos et vidéos préférées, de même que certaines notifications.


Portal (gauche) et Portal+ (droite)

Sans surprise, Portal et Portal+ fonctionnent avec Facebook Messenger. Il est possible de passer ou recevoir des appels avec un interlocuteur équipé d’un smartphone ou une tablette sur lequel l’application est installée. Les appareils supportent des appels de groupe allant jusqu’à 7 participants.

La sécurité et la confidentialité des données mise en avant

Et la sécurité dans tout ça ? Etant donné les scandales à répétition qui ont ébranlé Facebook ces derniers mois (dont le récent piratage de 50 millions de comptes), les consommateurs seront-ils prêts à installer une caméra Facebook dans leur salon ? Le réseau social semble avoir fait tout ce qu’il a pu pour rassurer les clients potentiels :

  • la caméra et le micro peuvent être désactivés en une touche ;
  • les appareils sont livrés avec un cache physique qui obstrue la caméra ;
  • les appels sont chiffrés de bout à bout et Facebook déclare ne pas les consulter, ni les conserver sur ses serveurs ;
  • les fonctions d’intelligence artificielle sont exécutées en local sur les appareils, pas sur les serveurs de Facebook ;
  • il n’y a pas de reconnaissance faciale ;
  • les commandes vocales sont envoyées sur le cloud, mais l’utilisateur peut consulter son historique de commandes et le supprimer à tout moment ;
  • il est possible de verrouiller l’appareil avec un mot de passe à douze chiffres.

Portal et Portal+ sont disponibles en précommande aux États-Unis aux prix de $199 et $349 respectivement. Les expéditions commenceront en novembre. Une hypothétique commercialisation en France n’a pas été évoquée pour l’instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *