Rédaction assistée par l’IA : comment optimiser ses articles en SEO grâce à l’intelligence artificielle ?

Vous travaillez dans le domaine du référencement naturel ou du content marketing ? Vous êtes rédacteur web freelance ? Vous aimeriez pouvoir écrire mieux pour le web et plus rapidement ? Si vous avez répondu « oui » à au moins l’une de ces questions, ce qui suit devrait vous intéresser !

Et si l’intelligence artificielle pouvait vous faire gagner en productivité, trafic et positions SEO ? Alléchant, non ? C’est en tout cas ce que l’un des gagnants du concours Lépine, Pierre-Yves Landanger, avec son outil 1.fr, compte bien vous aider à atteindre.

Optimiser ses articles pour le SEO grâce à l’intelligence artificielle : comment ça marche concrètement ?

L’outil 1.fr se base sur une intelligence artificielle pour vous accompagner dans l’optimisation de vos contenus rédigés pour le web. Mais, concrètement, comment ça marche ?

choix thématique 1.fr

choix thématique 1.fr

Pour commencer, vous devez indiquer à l’IA la thématique, ou plutôt, la requête que vous souhaitez cibler avec votre contenu.

étape 2 choix moteur de recherche 1.fr

étape 2 choix moteur de recherche 1.fr

Ensuite, vous devrez choisir le moteur de recherche que vous souhaitez cibler en priorité. Vous aurez le choix entre Google et Bing et Yahoo. Les algorithmes de ces moteurs de recherche étant différents, il vous faudra obligatoirement faire un choix. Si vous ciblez la plupart des marchés Européens, nous vous recommandons vivement de sélectionner Google, mais je pense que vous n’auriez dans tous les cas pas fait autrement…

Une fois votre moteur de recherche favori sélectionné, il vous faudra indiquer à l’IA la source du contenu à optimiser, si elle existe.

Trois options s’offriront alors à vous :

  • l’import d’un texte existant,
  • l’URL d’une page web déjà en ligne
  • partir d’une page blanche.

choix texte à optimiser

choix texte à optimiser

Après validation de cette étape, c’est là que l’IA entre en jeu.

Analyse de l’intention de recherche, analyse sémantique, analyse de la concurrence et identification de dénominateurs communs dans les contenus des pages les mieux classées, tous ces processus et analyses sont lancés simultanément pour vous fournir des recommandations sémantiques qui vous aideront ensuite à rédiger un contenu plus performant dans les résultats de recherche, le plus rapidement possible.

Vient ensuite la phase des recommandations.

L’outil vous fournit alors une liste complète de 25 mots qu’il vous suggère fortement d’utiliser dans votre article.

Dans notre exemple, nous avons choisi la thématique « chaussure bateau » (en cochant l’option « page blanche ») et voici la liste des mots-clés soumis par l’IA en quelques secondes seulement :

suggestions mots clés 1.fr

suggestions mots clés 1.fr

Le logiciel d’aide sémantique automatique ne vous demande pas de tous les caser absolument dans votre contenu mais vous recommande une sélection qu’il considère comme pertinente.

Dans notre cas, nous devrions utiliser 15 des 25 suggestions faites pour maximiser nos chances de créer un contenu pertinent aux yeux de Googlebot (nous avions choisi la « page blanche » dans les options précédentes). Pour les néophytes, Googlebot est le robot d’exploration de Google, le moteur de recherche que nous avons précédemment sélectionné dans l’interface de l’outil.

Une fois la sélection de mots-clés faite, 1.fr vous recommande de :

  • 1- Cliquer sur votre panier pour retrouver votre sélection.
  • 2- Créer (ou modifier) votre texte pour y inclure les mots sélectionnées (modifier ou ajouter des phrases en fonction de votre cas).
  • 3- Tester (ou re-tester) votre contenu et renouveler l’opération jusqu’à ce que vous obteniez un score d’optimisation de 80%.

Une fois cette étape franchie, l’outil vous soumettra des recommandations de questions auxquels vous devriez éventuellement répondre dans votre contenu pour offrir le maximum de précisions et d’informations complémentaires dans votre article. Procéder ainsi maximisera vos chances de vous positionner dans l’encart PAA (People Also Ask) mais aussi en position 0.

En complément de l’interface web de 1.fr, vous pouvez également opter pour l’installation de l’extension Chrome développée par l’outil pour pouvoir l’actionner sur n’importe quelle page de votre choix lors de votre navigation.

L’IA, c’est beau, mais en quoi 1.fr est-il utile pour l’optimisation SEO d’un contenu ?

1.fr n’est rien d’autre qu’un assistant virtuel (puissant et intelligent) à la rédaction.

Vous pouvez très bien vous en passer et analyser manuellement chaque SERP (résultats présentés sur une page de résultats d’un moteur de recherche), mais cela vous prendrait plusieurs minutes, voire dizaines de minutes pour les moins initiés, afin d’identifier l’intention de recherche préférée et favorisée par Google ainsi que tous les mots-clés que vous devriez utiliser afin de maximiser la pertinence de votre contenu auprès du moteur de recherche préféré des Français.

De son côté, en quelques secondes, 1.fr vous épargne ces recherches et vous synthétise le tout en une liste de mots-clés présélectionnés pour leur pertinence en fonction de l’intention de recherche préférée par le moteur de recherche que vous ciblez. L’outil analyse également l’existant pour vous fournir un score d’optimisation et des recommandations personnalisées.

rapport optimisation 1.fr

Voici l’aperçu d’un exemple de rapport d’optimisation de contenu

rapport optimisation 1.fr

Score d’optimisation et recommandations sémantiques

Si vous souhaitez comprendre plus finement le fonctionnement de l’outil, voici quelques éléments de réponse (infos plus détaillées sur la page dédiée de l’outil) :

  • Derrière chaque recherche effectuée sur un moteur de recherche, il y a des intentions différentes.
    • Les moteurs de recherche identifient ces intentions et les classent dans des tables d’intentions.
  • L’outil 1.fr se charge :
    • D’extraire la table d’intentions des résultats du moteur de recherche (réseau neuronal).
    • D’analyser votre texte.
    • De déterminer les sujets à augmenter (ou à réduire) pour mieux correspondre à la table d’intentions.
    • D’explorer ces sujets et déterminer les expressions à ajouter (ou retirer) dans votre texte.

« Les tables d’intentions sont extraites à partir d’une analyse sémantique (processus par lequel les relations sémantiques entre entités sont découvertes et regroupées) des résultats du moteur de recherche. » – 1.fr

Quels sont les avantages concrets de l’IA pour optimiser vos contenus pour le référencement naturel ?

Bien que le moteur de recherche le plus utilisé en France soit conçu par des hommes, Google n’est pas un homme, mais bien une « machine ».

Être assisté par une IA pour mieux écrire pour le web a donc un premier intérêt non négligeable : celui de se « battre » à armes plus égales face au moteur de recherche le plus puissant et le plus utilisé au monde.

Au-delà de cet intérêt, utiliser ce type d’outil permet d’économiser un temps non négligeable puisqu’il réalise dynamiquement, et en quelques secondes, des analyses qui prendraient au minimum quelques minutes et au maximum quelques heures à un homme.

Voilà pour la présentation, libre à vous maintenant de le tester gratuitement en créant un compte sur leur site : https://1.fr/

Cet article a été rédigé objectivement par LEPTIDIGITAL dans le cadre d’un partenariat sponsorisé avec 1.fr.

Rédaction assistée par l’IA : comment optimiser ses articles en SEO grâce à l’intelligence artificielle ?

Votre avis sur cette info ?

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

En vous abonnant à la newsletter LEPTIDIGITAL, vous confirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et de traitement des données (votre email ne sera jamais partagé et restera anonyme 😉 ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *