[CES 2019] La Poste renforce son offre e-santé et présente 3 innovations [CES 2019] La Poste renforce son offre e-santé et présente 3 innovations

La Poste renforce son offre e-santé et présente 3 innovations [CES 2019] La Poste renforce son offre e-santé et présente 3 innovations © Stéphanie Mundubeltz-Gendron

A lire aussi

La Poste révèle les 15 start-up qui vont l'accompagner au CES de Las Vegas
Assistant intelligent, tirelire connectée : La Poste fait le show à Las Vegas... et après ?

La Poste avait créé la surprise sur le CES 2018 avec le lancement de son application e-santé pour collecter et gérer les données de santé. Le groupe revient au CES cette année avec des annonces concrètes. « On est passé en mode industriel cette année« , déclare Nathalie Collin, Directrice Générale Adjointe en charge du Numérique et de la Communication, à L’Usine Digitale.

« Il faut savoir simplifier la vie des patients grâce au numérique. C’est ce qu’on fait depuis dix ans. Nous sommes premier hébergeur de données de santé en France avec 45 millions de dossiers de santé actifs et le sujet qu’on vient adresser et qu’on travaille depuis un an c’est comment, et c’est ce qu’on travaille depuis un an, être soigné demain grâce au numérique« , complète David de Amorin, directeur de l’innovation de Docaposte, la filiale santé de La Poste. « On présente trois innovations qui vont vraiment changer le quotidien des gens dans la santé sur l’avant, le pendant et l’après hospitalisation« , poursuit-il.

Adel, l’assistant digital pour les patients des cliniques Elsan

La première innovation, c’est Adel, l’assistant digital d’Elsan, premier groupe de cliniques français. Développée pour les 2 millions de patients du groupe, Adel vise à accompagner le patient dans tout son parcours d’hospitalisation. « Nous souhaitons simplifier l’hospitalisation et accompagner le patient depuis l’annonce jusqu’à son retour chez lui. On l’a conçu par rapport aux attentes des patients« , explique détaille François-Philippe Pic, directeur général délégué Ressources et transformation du groupe Elsan.

Pour cela, Elsan a conduit des groupes de travail et des interviews auprès de ses patients. « Le patient veut savoir comment ça va se passer, où, comment et avec qui. La deuxième chose, c’est de rester connecté avec la clinique, d’avoir des informations et des notifications de manière personnalisée, et la troisième, c’est une simplification des démarches administratives, détaille Francois-Philippe Pic à L’Usine Digitale. Ces trois priorités se traduisent par trois onglets au sein de l’application : étapes d’hospitalisation, connexion avec l’équipe médicale à distance, et les formalités administratives.
 

Présentée à Las Vegas, la V1 de l’application sera lancée dès janvier 2019 avec un déploiement sur le premier trimestre à Bordeaux, Vannes et Nantes. Objectif : accompagner un million de patients d’ici à 2020

Une appli pour collecter ses analyses médicales avec les laboratoires Cerba

La deuxième innovation porte sur « l’avant hospitalisation ». En partenariat avec Cerba Healthcare – premier groupe de laboratoire biologique français avec 400 établissements – , La Poste lance un service au sein de son application e-santé pour permettre au particulier de collecter et stocker l’ensemble de ses analyses médicales. Les documents se présentent sous format PDF ou avec de manière structurée afin de générer des graphiques et des courbes de suivi, par exemple.

Une solution connectée pour les patients en hyper-obésité

Au-delà de ces grands programmes nationaux, La Poste souhaite aussi s’appuyer sur les initiatives en local. Et annonce – c’est la troisième innovation – un partenariat avec l’IHU de Strasbourg une application destinée à la chirurgie bariatrique et l’hyper obésité. Cette application s’accompagne d’une valise d’objets connectés : oxymètre, tensiomètre, balance connectés, bracelet connecté… Objectif : permettre à un patient de bénéficier d’un suivi médical lorsqu’il est de retour à son domicile et de pouvoir interagir à distance avec les professionnels de santé.