8 tendances SEO à soigner en 2019 pour booster son référencement naturel

Début d’année oblige, un article sur les tendances SEO 2019 s’impose ! Je vous partage ici les axes d’optimisation et les tendances sur lesquelles je vais personnellement travailler tout au long de l’année sur les différents sites que je gère.

Les années passent, les basiques du référencement naturel restent les mêmes mais de nouvelles tendances SEO émergent et s’installent également.

S’il est toujours aussi important en 2019 d’optimiser ses bases en SEO (Title, balises Hn, contenu unique, site techniquement propre, indexation bien gérée, …), Google, au travers de ses mises à jour (comme celle du 6-7 et 10 Janvier) et des nombreuses informations qu’il distille entre Twitter, ses Hangouts on air avec John Mueller ou encore les quelques articles de blog qu’il partage, semble vouloir orienter le SEO vers une approche de plus en plus SXO (un savant mix entre le SEO et l’expérience utilisateur (UX)).

8 tendances pour doper son référencement SEO en 2019

Voici un résumé (et une sélection) des 8 tendances SEO les plus importantes à travailler en 2019 (selon moi) :

1- Créer un contenu de qualité

Volontairement mis en premier, cette tendance qui dure depuis de nombreuses années n’a jamais été aussi vraie qu’en 2019. Google ne veut plus de nos articles de 300 mots réécrits (ou écrits rapidement) juste pour remplir un site en « contenu unique ». Au delà du contenu unique, Google aime le contenu exceptionnel, par son fond mais aussi sa forme.

L’attention des internautes est très facilement perdue, Google le sait, c’est pourquoi il récompense, les contenus utiles, détaillées, mais aussi agréables à lire.

2- Penser SXO et adapter ses pages, son contenu et son UI à l’intention de recherche des internautes sur les mots-clés ciblés

L’intention de recherche, ça vous parle ? C’est selon moi LA tendance émergente depuis 2017 – 2018 qui va prendre encore plus de place dans les discussions SEO en 2019 !

En résumé, c’est proposer le bon contenu (ou les bons produits/services) en fonction de la requête de l’internaute que l’on cible, tout en soignant l’expérience utilisateur.

L’idée est également de ne pas tenter de se « battre » sur des requêtes où l’on a 0 légitimité à être bien placé car Google s’en appercevra tôt ou tard dans tous les cas et vous aurez gaspillé votre temps, votre argent et des ressources que vous auriez pu allouer sur des requêtes bien plus pertinentes avec un bien meilleur ROI.

Ex : si ma marque ne propose que des « chaussures made in china », il est inutile que je tente de cibler la requête « chaussures made in france » en mettant en avant mes produits 100% made in china.

(En revanche, un article de blog sur les différences concrètes entre le made in china et le made in France pourrait être pertinent pour l’internaute qui recherche cela, vous pouvez ainsi la plupart du temps proposer une alternative pertinente mais il vous faudra avant tout observer ce que Google aime faire remonter sur les requêtes ciblées pour savoir si vous avez une chance et un intérêt à le faire et surtout, si cela vous rapporte plus que du simple trafic.)

3- Optimiser drastiquement le temps de chargement (mobile et desktop) de son site

Maintenant que tous les sites (ou presque) sont en HTTPS, Google s’est attaqué depuis maintenant quelques années au temps de chargement des pages !

Intégré dans la liste (et en bonne place dans le top) des plus de 200 facteurs de positionnement qui impactent le positionnement des pages sur Google, l’optimisation du temps de chargement est une priorité à ne clairement pas négliger en 2019, surtout lorsque la navigation se fait principalement sur mobile !

AMP, Progressive Web Apps, site responsive allégé, il suffit de voir ce que Google fait dans les pays avec une connexion faible pour savoir ce qu’il attend de nous : la rapidité et la performance même avec une connexion 3G dégradée.

Si vous voulez savoir où vous en êtes, n’hésitez pas à consulter le nouvel outil PageSpeed Insights qui s’est récemment offert un petit lifting et un nouveau mode de calcul basé sur Lighthouse (très intéressant couplé à une analyse avec GTmetrix ou Webpagetest.org pour ne citer que ces deux outils gratuits).

4- Créer des liens de qualité SANS ancres optimisées : toujours plus de qualité que de quantité

Le contenu de qualité, c’est bien, avec des liens de qualité, c’est mieux.

En 2019, il vous faudra toujours créer des liens de qualité pour ranker sur des thématiques concurrentielles mais la bonne nouvelle, c’est que vous avez moins besoin de liens qu’avant, même sur des thématiques très concurrentielles.

Si la quantité a de moins en moins d’intérêt et d’impact, la qualité, elle, est primordiale !

Prenez le temps de vous poser et de déterminer ce qu’est un lien de qualité pour vous, analysez les liens des concurrents les mieux positionnés et axez votre stratégie de netlinking 2019 sur ce qui vous semble le plus pertinent.

Je suis également personnellement persuadé que Google mesure les citations sans lien dans son calcul du PageRank (ou de tout autre indicateur propre à Google mais lié à la popularité). Pour moi, il est parfaitement logique que des citations entrent d’une manière ou d’une autre dans la balance pour savoir si un site a plus ou moins de notoriété et légitimité qu’un autre : les relations presse n’ont jamais été aussi importantes pour le SEO qu’en 2018 et elles continueront encore de l’être en 2019.

5- Analyser pour mieux reigner

Ce point clé a toujours été au coeur de mes actions et il le restera encore une fois en 2019.

Selon moi, l’analyse est la base de toute action SEO : quelles sont vos pages les plus performantes ? Pourquoi celles-ci performent-elles mieux que les autres ? Quels sont les mots-clés les moins concurrentiels et les plus ROIstes à cibler ? Pourquoi votre taux de rebond est élevé ici et pas ailleurs ? Quels pages doivent être mises à jour en priorité ? Quelles sont les différences concrêtes entre les concurrents mieux positionnés et vous ? Quelles pages sont inutiles et à désindexer/supprimer ? …

6- Optimiser le CTR de ses pages dans les résultats de recherche

A positions SEO égales, on peut gagner une part non négligeable de trafic sur un an en optimisant simplement ses snippets (aperçus de ses pages dans les résultats de recherche).

Pour cela, nous avons plusieurs leviers à disposition que l’on peut optimiser : le title, la meta description, l’URL, le breadcrumb (lorsque bien balisé avec Schema.org), les rich snippets (recettes, avis, produits, …), l’optimisation pour les People Also Ask (PAA), l’optimisation de ses contenus pour les Featured Snippets (position 0), l’icône AMP lorsque ses pages sont compatibles, l’ajout d’émoticônes dans ses snippets…

7- Ajouter des vidéos dans les contenus

En 2018, le video marketing a clairement passé un nouveau cap. Pour optimiser l’expérience utilisateur de son site internet en 2019, l’utilisation d’une vidéo explicative (ou d’une vidéo de présentation d’un produit) est du plus en plus conseillé.

En effet, elle permettra d’améliorer le taux de conversion de son trafic et de limiter le taux de rebond et le pogosticking qui sont deux indicateurs scrutés de près par Google.

8- Continuer de cibler la longue traîne

Si l’optimisation de la longue traîne n’est pas une nouvelle tendance en soit, c’est selon moi l’un des axes indispensables pour doper son référencement et obtenir du trafic qualifié sur n’importe quel site web.

De nombreuses études prouvent que le trafic longue traîne draîne du trafic nettement plus qualifié et rentable que le trafic short tail, alors pourquoi s’en priver ?

Quoi ? La recherche vocale et l’IA ne sont pas dans tes tendances SEO 2019 ?

Je n’ai volontairement pas abordé ce que je considère comme les « buzzword » du moment comme le sujet de la recherche vocale car selon moi, si votre site est déjà optimisé pour le référencement tel qu’on l’entend pour une recherche traditionnelle, il le sera également pour la recherche vocale (essayez toutefois davantage d’être présent dans les featured snippets).

Pour l’IA et RankBrain, ces éléments sont désormais intégrés dans le coeur de l’algorithme de Google et il ne s’agit pas d’une tendance en soit. On retrouve toutefois les impacts de ces évolutions de fonctionnement de Google dans des tendances citées plus haut (SXO, intention de recherche, optimisation du CTR, …).

Google est certes désormais capable d’adapter et de personnaliser de manière très précise et dynamique les résultats de recherche mais cela ne doit pas changer votre approche et ce que vous devez faire pour bien vous positionner.

8 tendances SEO à soigner en 2019 pour booster son référencement naturel

4.712 votes

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

En vous abonnant à la newsletter LEPTIDIGITAL, vous confirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et de traitement des données (votre email ne sera jamais partagé et restera anonyme 😉 ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *