BivwAk!, l’incubateur de BNP Paribas dédié à l’innovation interne, passe la seconde BivwAk!, l’incubateur de BNP Paribas dédié à l’innovation interne, passe la seconde

BivwAk!, l’incubateur de BNP Paribas dédié à l'innovation interne, passe la seconde BivwAk!, l’incubateur de BNP Paribas dédié à l’innovation interne, passe la seconde © Baptiste Firroloni

A lire aussi

Comment BNP Paribas Real Estate accélère pour imaginer l'immeuble et la ville de demain
Banque Casino revient sur ses réussites et ses projets pour faire pleinement partie de l'écosystème Fintech

Et si l’innovation venait de l’intérieur ? A l’heure où les grands groupes, notamment dans le secteur bancaire, se rapprochent des fintech – y compris BNP Paribas – la banque française souhaite donner de l’ampleur à BivwAk!, son incubateur dédié à l’innovation interne lancé l’année passée. Et elle y met les moyens, avec un bâtiment classé au cœur du 9e arrondissement parisien, qui s’étend sur 3500 m2.

De nouveaux locaux à la taille de l’ambition du groupe

Un espace – conçu par BNP Paribas Real Estate, la branche immobilier du groupe – bien plus grand que les locaux en coworking qui avaient accueilli les deux premières promotions. Surtout, il est ouvert à l’ensemble des collaborateurs du groupe en France, soit 58 400 personnes. « Le premier chapitre de BivwAk! a permis d’accueillir plus de 8000 visiteurs, d’accompagner plus de 250 membres d’équipes projets issus de tous les métiers BNP Paribas International Financial Services, et de concrétiser au final plus de 30 projets, rappelle-t-on chez BNP Paribas. Le programme d’accélération s’élargit aujourd’hui à l’ensemble du groupe« .

« Partager la transformation digitale au quotidien n’est pas évident« , ajoute Jacques d’Estais, Directeur Général Adjoint et Responsable de la branche International Financial Services. D’où un lieu ouvert à tous, transversal du point de vue métiers, et conçu comme un espace d’acculturation.

« Des projets en temps réduits »

« BivwAk! peut accueillir 20 projets et 400 collaborateurs simultanément« , détaille Romain Labourée, à l’occasion de la présentation du dispositif le 6 novembre 2019. 25 salles sont dédiées aux porteurs de projets, baptisés « squads », pour des durées de 6 semaines à 6 mois. L’ensemble est modulaire et évolutif, les espaces de réunion pouvant se transformer en bureaux et vice-versa. 

Un lieu conçu pour « que les collaborateurs se concentrent sur leurs projets dans des temps réduits, avec la mise à disposition de méthodes agiles par des équipes pluridisciplinaires« , explique Marie Guillaume, Responsable de BivwAk!. L’accompagnement est conçu sur-mesure, en fonction de l’état d’avancement du projet. « Certains services existent déjà, mais ils ont besoin d’un coup d’accélérateur« , ajoute Romain Labourée.

350 formations d’ici fin décembre

Concrètement, l’objectif est, au-delà des bonnes idées, de favoriser l’accélération de projets d’intrapreneuriat, ainsi que des projets stratégiques portés par les métiers et fonctions du Groupe. Les projets retenus, soit par candidatures, soit par des challenges internes, doivent chaque semaine être enrichis d’une nouvelle fonctionnalité. L’objectif : trouver rapidement de nouveaux produits, services et même « de nouveaux business models », poursuit Marie Guillaume.

Autre enjeu : faire monter les collaborateurs en compétences sur des thématiques en lien avec la transformation digitale que connaît le secteur, comme le cloud, la donnée, l’internet des objets ou encore le marketing digital. Dans l’immédiat, 350 collaborateurs vont suivre des formations, animées par une équipe d’experts, d’ici la mi-décembre. Pour Romain Labourée, « le lieu favorise également l’émulation avec des collaborateurs qui ne sont pas habitués à se rencontrer« .

Des idées devenues filiales

Pour preuve du bien-fondé de sa démarche, BNP Paribas met en avant certaines idées nées chez les collaborateurs et qui sont désormais commercialisées, ou sont en passe de le devenir. C’est le cas de Tilia, une application mobile dédiée aux aidants familiaux qui prennent soin d’un proche en perte d’autonomie. Conçue par une collaboratrice issue du marketing, cette plate-forme permet d’organiser des rendez-vous avec les personnels médicaux et paramédicaux et de gérer le quotidien à distance 24h/24 et 7j/7. Ce service extra-financier est aujourd’hui commercialisé sous deux offres, l’une BtoC, et l’autre BtoB, et compte environ 400 clients.

Ffyn, devenue filiale à part entière de BNP Paribas Securities Services, vise quant à elle la profitabilité d’ici 6 mois. La société, qui a mis au point une plate-forme d’échanges entre distributeurs de fonds, compte déjà une vingtaine de clients, parmi lesquels Generali et la Maif, concurrents de BNP Paribas sur certaines offres.

Autre projet soutenu par BivwAk! : Be Nomad, une application mobile permettant aux collaborateurs BNP Paribas de travailler ponctuellement depuis 150 places tout en assurant la sécurité des accès aux bâtiments. Cette app de corpoworking, qui enregistre à date plus de 4 000 téléchargements, « permet de réduire le temps passé dans les transports et de créer du lien social« , explique Jérôme Carré, son concepteur, responsable Risques chez BNP Paribas Cardif France. L’outil permet par ailleurs d’optimiser les espaces inoccupés dans les immeubles. Un vrai potentiel, et BNP Paribas l’a bien compris. Le nom de la solution a été déposé à l’INPI (Institut national de la propriété industrielle) et « l’application a vocation à être mise sur le marché« , poursuit Jérôme Carré.

Garder la main sur l’innovation

BivwAk! est ainsi une façon de garder la main sur des projets jugés prometteurs avant que des start-up ne s’y positionnent. A la fois lieu de passage, de formation et d’incubation, le bâtiment se veut également emblématique d’une culture d’entreprise tournée vers l’innovation, en empruntant au passage quelques codes propres aux jeunes pousses : méthodes agiles, écosystème ouvert, et temps de mise sur le marché réduit. Il sonne en ce sens comme une réponse aux fintechs, qui ont grandement secoué le secteur et ses acteurs traditionnels.

Une innovation que la banque souhaite rendre bien visible : l’espace est également ouvert aux partenaires et aux clients de BNP Paribas, histoire de montrer que la banque, créée il y a plus de 170 ans, ne compte pas, ou plutôt plus, laisser l’innovation à d’autres.